Les avis clients sur l’épargne retraiteCap Retraite est un site dédié à améliorer les conditions de vie des séniors en France. C’est une plateforme de recherche d’établissement de maison de retraite, mais aussi un site où on trouve tous les conseils pour préparer une retraite paisible. À travers son blog, les séniors et leurs proches ont accès à de riches informations, dont les droits des personnes du 3e âge.

L’épargne retraite, selon le site internet, est un bon moyen pour préparer son futur et alléger l’impôt sur le revenu durant la vie active. Ouverte à tous, elle permet l’obtention d’un complément de revenu une fois que le souscripteur cesse son activité. Il faut noter que la déduction de l’impôt sur le revenu n’est envisageable qu’à un certain montant. Les personnes âgées donnent leurs avis pour préparer les bons vieux jours.

Avis clients sur l’épargne retraite

Mamie, médecin chirurgienne, le 4 mars : Un moyen de préparer sa retraite

La question que je me suis souvent posée est : est-ce qu’il est nécessaire de souscrire à une épargne retraite alors que j’ai déjà souscrit une assurance vie ? Après comparaison, j’ai finalement décidé d’ouvrir un compte PERP.

Mon départ à la retraite se fera dans 4 ans. Je trouve que cette épargne convient parfaitement à tous les épargnants qui souhaitent garantir une condition de vie acceptable. Il est fort probable que cette forme de placement nous prive de petits plaisirs, mais elle s’avère nécessaire, grâce aux avantages fiscaux qu’elle apporte.

Ce que j’aime surtout en ce qui concerne le Plan d’Épargne Retraite Populaire, est qu’il est facultatif et individuel, cela me permet de faire des versements jusqu’à ce que je parte à la retraite. Une fois que je cesserai de travailler, je percevrai le capital que j’ai accumulé durant des années sous forme de rente viagère, c’est-à-dire jusqu’à mon décès. Cela me permettra de vivre sereinement.

Odile, ancienne couturière, le 27 février : Un revenu régulier en plus

J’ai initié mon plan d’épargne retraite il y a 16 ans et je suis contente de l’avoir fait. Maintenant, cela me permet de bénéficier d’un complément de retraite grâce à un reversement sous forme de rente. Je prévois aussi d’acheter une résidence principale (enfin depuis que je l’ai souhaité !) après liquidation du plan.

La loi Madelin m’a permis de constituer un capital qui me sera reversé sous forme de rente.

Je conseille vivement à tous les travailleurs indépendants de souscrire à ce type d’épargne pour bénéficier d’une déduction fiscale et d’une réduction d’impôt.

Si vous souhaitez vous lancer au versement du capital, je vous livre une petite information : le PERP proposé par une compagnie d’assurance de plan d’épargne ordinaire comme le livret A a un taux d’intérêt qui peut atteindre plus de 2,3%.

Bernard, ancien vendeur polyvalent, le 18 février : vive le multisupport

Moi j’ai choisi un contrat multi support dans la mesure où il offre une totale liberté. J’ai décidé de diversifier mon contrat, en fonds en euros et en unités de compte. Certains estiment que cela représente un risque, mais c’est ce que j’aime. La gestion est plus souple, j’ai fait évoluer la répartition de mon contrat à une certaine période et cela a bien réussi !

Jules, boucher, le 29 janvier : un surplus de revenus à vie

C’est désormais ma source de revenus, j’ai commencé à la percevoir à ma retraite, il y a 3 ans, et cela jusqu’à mon décès. Cela me permet aussi d’obtenir un apport pour mes projets et pour compenser mes dépenses les plus importantes auxquelles ma pension de retraite ne peut subvenir.

Je trouve que c’est une solution concrète, je peux désigner des bénéficiaires. En cas de décès du conjoint, comme dans mon cas, les enfants peuvent être indiqués comme étant bénéficiaires. Même si c’est un complément de revenus perçu une fois à la retraite, c’est un moyen de bloquer une certaine somme d’argent sur une longue période. D’ailleurs, cette épargne a été déduite de mon imposition.

Claude, directeur de projet, le 27 janvier : Un outil idéal pour une réduction fiscale

Mes droits à la retraite ne me suffisent pas, le PERP est pour moi un outil indispensable pour bénéficier d’un avantage fiscal assez important. Je peux éviter un plafonnement de niches fiscales tout comme pour le contrat Madelin.

La cotisation de retraite réalisée n’est pas concernée par le plafonnement et c’est l’idéal si vous vous trouvez dans la même situation que moi, c’est-à-dire imposé à la TMI (Tranche marginale d’Imposition) plus ou moins élevée.

Les versements que j’ai réalisés sont déductibles et les sommes accumulées durant ma période de travail ne sont pas prises en compte par l’ISF puisque le PERP n’a aucune valeur de rachat.

Hugues, responsable marketing, le 23 janvier : Un déblocage exceptionnel

Quand vous épargnez en vue de la retraite, la grosse somme reste bloquée durant des années avant l’âge de la retraite. L’argent peut pourtant être débloqué dans certains cas. J’avais un réel besoin financier au décès de ma femme, j’ai pu récupérer mon placement exonéré d’impôt sur le revenu.

Au total il y a 6 cas exceptionnels en termes de déblocage du PERP, dont l’invalidité, le surendettement, le décès du conjoint ou d’un partenaire pacsé, l’expiration des droits aux allocations chômages et la liquidation judiciaire pour les non-salariés.

J’aurais souhaité pouvoir bénéficier d’une rente, de mon placement autrement, je ne sais pas encore comment je vais faire.

Hervé, assistant commercial, le 16 janvier : Des points positifs à ne pas négliger

Si vous êtes fortement imposé, c’est-à-dire à plus de 32%, cela représente un plan d’épargne intéressant. À savoir que l’économie d’impôt réalisée est assez importante en fonction de la tranche marginale d’imposition.

De plus, il n’y a pas de plafond de dépôt et vous avez la certitude de profiter d’un bon complément de revenus même si vous avez déjà souscrit un contrat d’assurance vie. Un placement que je recommande fortement à tous les jeunes, qu’ils soient indépendants ou salariés.

À noter qu’au moment de la rente, les revenus de cette épargne seront imposés au barème progressif de l’IR après l’abattement de 10%

Bruno, responsable de chantier, le 9 janvier : Solution à privilégier avant sa retraite

Pour ma part, j’ai choisi un plan d’épargne populaire qui est une solution de retraite individuelle intéressante. Fiscalement parlant, il offre un avantage indéniable aux tranches d’imposition.

Je n’ai pas utilisé entièrement mon disponible PERP en une année et je peux le reporter sur l’année suivante. En présence d’un conjoint survivant après un accident par exemple, vous avez le droit de mutualiser vos deux plafonds individuels.

Eugène, médecin généraliste, le 21 décembre : Une retraite intéressante : par capitalisation

La retraite par capitalisation m’a permis d’accumuler un capital qui va me servir de financement pour mes pensions d’ici quelques années, une fois à ma retraite. Elle est provisionnée et peut garantir des revenus conséquents. Le montant est proportionnel aux placements que j’ai réalisés.

Je vous conseille si vous souhaitez vivre heureux, à votre retraite, de choisir un compte épargne et de tirer profit d’un complément de retraite. Vous pouvez choisir un multisupport pour une gestion libre de votre patrimoine.

Pour parfaire ma retraite, j’ai également souscrit à une assurance retraite et je souhaite investir dans un immobilier locatif tout en bénéficiant d’une réduction sur le revenu imposable.

Gracia, ancienne secrétaire de direction, le 15 décembre : Un placement pour garantir un meilleur avenir

Grâce à mon épargne retraite que j’ai touchée à 64 ans comme convenu dans mon contrat, je peux envisager une gestion financière plus assurée. En prévoyant votre futur, vous pouvez assurer une retraite digne de ce nom et rester actif en choisissant une épargne logement.

La raison qui me pousse à choisir ce type d’épargne est qu’il est tout à fait possible de le lier aux droits de succession. Vue la situation d’un de mes voisins qui a pu régler toutes les dettes de leur père grâce à cette épargne, je me suis dit qu’elle pourrait également aider mes enfants.

André, ancien plombier, le 9 décembre : Une épargne pour mieux se préparer à la retraite

Suite à ma perte d’autonomie occasionnée par un accident de la vie, je pense que je suis chanceux d’avoir souscrit à un contrat d’assurance. De plus, les cotisations retraite que j’ai réalisées peuvent actuellement m’aider à m’acquitter de mes dettes.

Les sommes versées ont été débloquées lors de ma retraite et me permettent de vivre normalement. C’est d’ailleurs ce régime de retraite que j’ai pu épargner pour mes enfants et pour mes petits-enfants.

Une épargne salariale est tout ce que je recommande aux jeunes travailleurs, qu’ils soient indépendants ou salariés, pour mieux préparer leur avenir et prévoir la retraite.

Fabrice, développeur web, le 28 novembre : Un bon placement pour mon futur

Bien que je sois encore jeune et que j’ai encore une bonne espérance de vie devant moi avant mon départ à la retraite, je prévois vivre mon 3e âge avec plus de liberté. Ce placement me convient parfaitement puisqu’elle fonctionne comme un compte à terme que je ne peux toucher qu’une fois à l’arrêt de mon activité.

La retraite Madelin me permet d’obtenir des fiscales déductibles, même si elle est proposée sous certaines conditions.

Si vous pensez que vous avez besoin d’une assurance pour votre retraite, je vous conseille de souscrire une assurance dépendance qui permet de bénéficier d’une protection financière et d’un complément de revenus approprié à vos besoins.

Jeanne, responsable magasinier, le 25 novembre : Des reformes adaptées

La reforme des retraites a permis à mes parents d’être internés dans une maison de retraite pour personnes dépendantes. Le capital qu’ils ont accumulé durant leurs périodes actives a été débloqué et cela leur a permis d’être pris en charge.

Grâce à la somme d’argent qu’ils ont constitué, ils peuvent profiter du temps qui leur reste à vivre tout en bénéficiant des soins apportés par l’établissement. C’est grâce à Cap Retraite que nous avons trouvé un EHPAD pour prendre soin de la santé de mes parents. Je donne un avis positif pour ce site.

Antoine, ancien responsable conseillers clients, le 27 octobre : Contrats d’investissements pour une épargne

Tout ce que je peux vous dire en ce qui concerne l’épargne retraite est qu’il s’intègre parfaitement au régime de retraite en France. Que vous choisissiez une épargne entreprise ou individuelle, c’est vous qui allez profiter des avantages à l’arrêt définitif de votre activité.

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, la PERP me permet de bénéficier d’atouts fiscaux indéniables puisque selon le contrat que j’ai souscrit, je reçois les sommes sous forme de capital qui peut subvenir à mes besoins. Je peux suivre le déroulement des paiements grâce à mon livret d’épargne que j’ai ouvert dans un établissement bancaire.

Le système de retraite sur le territoire français me permet de souscrire à la fois un placement retraite individuelle et en entreprise pour profiter d’un abondement.

Paulin, coursier à la retraite, le 18 octobre : Un placement sur le long terme

Les fonds euros en épargne retraite en 2003 n’étaient pas intéressants certes, mais depuis quelques années, ils ont un niveau de rendement plus attrayant par rapport à ceux de l’assurance vie. Les réformes apportées m’ont permis de réaliser des économies d’impôt à l’entrée.

Maintenant que je suis à la retraite, le placement que j’ai réalisé depuis des années me permet de bénéficier d’une déduction d’impôt qui ne fait pas partie du plafonnement de mes dérogations fiscales.

Même si l’épargne reste bloquée jusqu’à la fin de l’activité professionnelle, ce qui n’est pas le cas d’une assurance vie, il est envisageable de la récupérer intégralement si votre rente viagère ne dépasse pas les 40 euros par mois ou si vous souhaitez acquérir une résidence principale.

Le seul inconvénient que je remarque sur ce type d’épargne est qu’il ne s’agit pas de produit financier « liquide » sur laquelle je peux réaliser des retraits. Je n’ai pu toucher la somme versée qu’à partir de ma retraite (au-delà de mes 62 ans).