Les avis clients sur les séniors

La vie des personnes âgées n’est pas souvent un paradis comme on le prétend, surtout si elles ne sont pas actives. En effet, une bonne retraite ne signifie pas seulement arrêter de travailler, il faut également vivre en toute sérénité.

Cap Retraite est un moteur de recherche qui aide les personnes du 3e âge à trouver un chez eux, un établissement où ils peuvent interagir avec d’autres personnes qui les comprennent et qui peut subvenir à leur besoin. Ces maisons de retraite s’occupent de soins, d’activités sociales ou autres, en fonction des besoins de chaque personne.

Voici quelques témoignages de séniors sur ce qu’il faut faire pour vivre pleinement la vie au troisième âge et notamment sur les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Les avis des séniors sur la meilleure manière de vivre heureux ses dernières années

Françoise, commerciale retraitée, le 21 février : mangez bien ! mangez bio !

Depuis que j’ai choisi d’habiter dans une pension de retraite plutôt qu’avec un système de téléalarme et un service d’aide à domicile. Je me rends compte que l’alimentation joue un rôle prépondérant pour mon organisme et cela afin de garantir son fonctionnement même s’il y a un changement corporel et d’activité.

Pour prévenir les désagréments et rester en bonne santé, je vous conseille de consommer des fruits et légumes tous les jours. C’est une source d’antioxydants et de vitamines importantes qui vous seront nécessaires une fois à la retraite.

Si possible, laissez de côté les nourritures qui ne vous apporteront rien et privilégiez les produits laitiers. Suite à un documentaire qui concerne le lait et le 3e âge, je me suis mis à suivre un régime riche en produits laitiers pour prévenir l’ostéoporose.

Frédéric, militaire à la retraite, le 14 février : Boire et augmenter la consommation de protéine

Nous savons tous que l’eau est vitale pour la vie ! Depuis que j’ai arrêté mon service, j’ai augmenté ma consommation en protéine. Je mangeais des viandes, des œufs, des légumineuses et surtout des poissons. Il ne faut pas se priver des aliments riches en protéines au-delà de 60 ans.

Pour l’eau, il est essentiel de boire sans attendre que vous ayez soif. Que ce soit une soupe, de l’eau aromatisée, du thé ou une tisane, le plus sûr est de consommer un liquide qui équivaut à 1,5 litre par jour. Si vous bénéficiez d’une assistance de vie dans une résidence pour séniors, il faut surveiller votre poids pour éviter le manque d’autonomie !

Alfred, chauffeur à la retraite, le 02 février : le gymnastique, un moyen idéal pour rester en forme, bien vieillir et ne pas souffrir d’isolement

Du sport quotidien, que ce soit un gymnastique ou une marche de 30 minutes par jour, permet à une personne âgée de garder son autonomie et de fortifier la capacité de sa masse musculaire. Moi-même quand j’ai pris ma retraite, j’ai choisi de pratiquer des activités physiques régulières.

À 69 ans, je sens quand même que mes os se renforcent et les maladies liées à l’avancement de l’âge ne m’atteignent pas pour le moment. Il n’est pas nécessaire de pratiquer des activités sportives proprement dites, l’essentiel est de bouger et de rester actif.. A mon âge, je n’ai pas besoin de téléalarme.

Si vous habitez dans un EHPAD spécialisé comme moi, vous pouvez demander de monter les escaliers, de faire de petites courses ou du vélo. Les maisons de retraite médicalisées actuelles proposent d’ailleurs des activités pour les personnes âgées. Vous pouvez en trouver sur internet.

Anne-Marie, ancienne couturière, le 25 janvier : Vivre en famille pour mieux profiter de la retraite

Rien de mieux que de vivre heureux en famille pendant sa retraite ! Pour moi, j’ai choisi de vivre à domicile avec ma fille pour le restant de mes jours. Des infirmiers à domicile prennent en charge les soins et assurent le traitement que je dois suivre.

À la maison, je peux me détendre en lisant des livres, faire un peu de couture pour me distraire, en m’occupant de mes petits-enfants… Des services d’aide à domicile sont d’ailleurs disponibles pour aider les personnes dépendantes et les séniors dans leur départ à la retraite. J’ai droit à la livraison des courses par le supermarché à coté de chez moi, Domytis s’occupe de moi, les aidants familiaux passent me voir de temps en temps, mais surtout je vis chez moi, dans un cadre de vie que je connais depuis toujours.

Virginie, enseignante à la retraite, le 13 janvier : Voyagez pour vivre heureux

Pour moi, le voyage est une source d’épanouissement incontestable ! Je ne rate aucune occasion qu’il s’agisse d’un séjour de courte ou de longue durée, de rencontres et de découvertes culturelles ou de simples vacances.

Une bonne espérance de vie ne se gagne que lorsque vous vous séparez de vos routines et que vous vous enrichissez d’expériences durables. Il ne faut pas donc hésiter à partir pour des voyages organisés avec vos proches ou avec des personnes retraitées.

Si les différents circuits apportent un enrichissement, ils vous permettent également de découvrir et d’approcher la nature qui est vivifiante. Vous pouvez partir pendant la période de votre choix et choisir des offres adaptées aux personnes en situation de handicap et âgées.

Pierre Damien, ancien directeur commercial, le 21 décembre 2018 : Stimulation de la mémoire

Pour mieux vivre le grand âge dans une résidence service sénior, il n’y a rien de mieux que de stimuler sa mémoire. Depuis que j’ai arrêté mon travail, je ne cesse pas de le faire pour éviter la maladie d’Alzheimer et la perte d’autonomie.

Grâce à un soutien à domicile, il est beaucoup plus facile de vivre mon âge même si cela fait des années que j’ai arrêté mes activités. Même si la perte de mémoire est un vieillissement normal du cerveau, une maladie neurodégénérative peut être évitée.

Je ne dépends que d’une personne pour la préparation des repas et des tâches de la vie courante. Des services à la carte sont également disponibles dans les résidences pour séniors si vous souhaitez vous faire accompagner.

Des activités créatives sont mises à la disposition dans les services seniors et vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’une allocation personnalisée d’autonomie en cas de besoin.

Jeanne, secrétaire retraitée, le 8 décembre 2018 : Se confier à un établissement

Avant d’entrer dans un EHPAD, j’ai vécu plusieurs mois avec ma fille, c’est une de ses amies qui lui a conseillé de choisir un établissement pour aide aux personnes âgées. Je bénéficiais d’une APA et d’un maintien à domicile.

Pour que je puisse vivre tranquillement, j’ai choisi de résider dans une maison de retraite, mon assurance dépendance et assurance retraite me le permettent. Actuellement, je me sens plus libre et mes enfants peuvent assurer leur travail sans se soucier de mon cas. D’ailleurs, ils peuvent me rendre visite tant qu’ils le souhaitent !

Dans le foyer logement que j’ai choisi, les personnes âgées dépendantes peuvent se perfectionner ou se former dans une nouvelle discipline. Les ainés peuvent choisir leur passe-temps favori tout en bénéficiant d’une téléassistance.

Benoit, fonctionnaire retraité, le 29 novembre 2018 à 13h43 : adhérer à une mutuelle sénior pour mieux vivre sa retraite

J’ai décidé d’adhérer à une mutuelle senior qui est accessible à partir de la cinquantaine. Il ne faut que la carte d’identité, la profession, la date de naissance et l’adresse exacte pour une souscription. Je peux assurer que cela me facilite la vie depuis l’arrêt de mon activité il y a 2 ans.

Quelques questions sur mon état de santé m’ont été posées pour que ce type de mutuelle puisse garantir mon hospitalisation, les examens complémentaires, les frais de traitement, les prothèses (en cas de besoin), etc.

Dans certains cas, elle peut prendre en charge les frais liés aux soins à domicile et même un séjour temporaire tout comme les caisses de retraite. Les soins infirmiers à domicile peuvent être mentionnés dans le contrat en fonction de l’emploi des seniors.

Ernest, ancien responsable magasinier, le 18 novembre 2018 : Un ehpad disponible à tout moment

Le problème de santé et de disponibilité des personnes qui prennent soin de leur santé sont souvent les raisons qui poussent les personnes âgées dépendantes à choisir une institution de santé spécialisée.

Même s’il y a plusieurs prestations de services pour une aide ménagère à domicile comme l’entretien du linge et la garde malade, il est envisageable d’améliorer de manière significative vos conditions de vie pour éviter les maladies neurodégénératives.

Grâce à un site internet, j’ai trouvé un établissement qui répond à ma demande. Les aides-soignants et les responsables y sont chaleureux et accueillants.

Les résidents qui souhaitent être accueillis temporairement sont également les bienvenus. Des activités pour stimuler la mémoire sont proposées qu’on bénéficie d’avantages fiscaux ou pas. Les professionnels de santé proposent des seniors en vacances et une aide à la toilette pour ceux qui ne sont plus autonomes.

Pour moi, c’est une meilleure façon de vivre en toute liberté une fois à la retraite sans que je ne devienne une charge pour mes enfants.

Adeline, une fonctionnaire retraitée, le 21octobre 2018 : La gaieté pour s’épanouir

Pour mieux s’épanouir dans la vie même au troisième âge, il n’y a rien de mieux que le rire ! C’est un médicament gratuit qui peut agir en tant qu’antistress, c’est pour cette raison qu’un atelier est consacré uniquement pour le rire dans certaines maisons de retraite.

Le rire est le yoga peuvent s’associer pour permettre à une personne de prendre soin d’elle et de ne pas prendre en compte son âge. Je vis bien ma vie de retraitée grâce à une thérapie avec d’autres adultes handicapés qui consiste à évoquer le sourire et cela sans raison.

Que vous soyez dans un hébergement temporaire ou dans un accueil familial, vous pouvez toujours opter pour cette solution pour vivre heureux vos derniers jours.

Emma, directrice d’école à la retraite, le 27 septembre 2018 : L’alimentation est la base !

Une bonne alimentation est la base de vivre heureuse à la retraite ! Je ne mange pas seulement, je cuisine et cela me rend active. À 68 ans, je suis encore en pleine forme même si j’ai arrêté de travailler depuis quelques années. Pour réveiller le goût qui s’est émoussé avec mon âge, j’utilise des épices et des aromates pour apporter à mes mets de l’originalité.

Je fais 3 repas par jour et je mange des fruits pour le goûter. Ils apportent d’ailleurs assez de vitamines et de minéraux, essentiels à mon corps. Toutefois, si je ne me sens pas bien pour préparer mon repas, je choisis le portage de repas à domicile.

La livraison de repas à domicile est la meilleure solution si vous avez perdu votre autonomie. Les personnes en charge de cette prestation peuvent également mettre à votre disposition un accompagnement et une aide ménagère.

Patrick, architecte à la retraite, le 13 septembre 2018 : bénéficier des aides étatiques

Pour moi, les aides techniques mises en place par l’État sont essentielles pour que les personnes du 3e âge puissent vivre tranquillement. Le monte-escalier me sert beaucoup ainsi que la canne, cela me permet d’être autonome.

Conscient du vieillissement de la population et des problèmes de perte d’autonomie due à l’âge, l’état propose également de nombreux accompagnements : la compensation du handicap, la retraite complémentaire, etc.

Les personnes dépendantes, les séniors fragilisés et en situation de handicap peuvent finir leur retraite grâce à des subventions. C’est pour moi une manière de vivre heureuse sans dépendre financièrement de mes enfants ou de mes proches.

Claude, gendarme à la retraite, le 9 août 2018 : Sport, le meilleur allié pour les séniors

Depuis que je suis à la retraite, je ne cesse pas de pratiquer des activités physiques pour garder ma forme. Je fais plus de 30 minutes d’exercice par jour pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires et les chutes tout en conservant mon autonomie et mes liens sociaux. J’ai une activité professionnelle, je cumule emploi retraite, car ma retraite de base est trop basse. Mon régime de retraite n’est pas terrible, je n’ai pas beaucoup cotisé.

Je suis un programme coordonné avec des professionnels en médico-social dans un lieu de vie pour personnes âgées. La dernière fois, une association a organisé une marche nordique avec d’autres séniors.

C’est un véritable loisir qui peut avoir des finalités thérapeutiques que je recommande vivement pour les personnes âgées en cours de rééducation.